Marseille, saveurs gourmands

marseille-tourism-france

La Marseillaise – l’un des symboles de la France, qui est devenu l’hymne national de la République, est créé dans la lointaine 1792. Intrépides et courageux, les troupes des Fédérés marseillais arrivent à Paris, chantent pour la première fois les mots patriotiques de Roger de L’Isle. Depuis lors, Marseille personnifie l’unité de la nation française gagnée grâce au sang versé par les milliers de frères et sœurs de la Patrie, tandis que la ville provençale du même nom représente une riche variété de cultures, ayant apporté d’innombrables saveurs et arômes dans la cuisine méditerranéenne traditionnelle de Marseille.

Aujourd’hui, quand la liberté, l’égalité et la fraternité sont devenues un idéal suprême et une valeur pour la France, Marseille est au cœur du monde multiculturel moderne. La ville abrite plus de 1,5 million de personnes de dizaines de nationalités, professant différentes religions. La richesse des cultures fait de Marseille une palette colorée d’arômes et de saveurs gourmandes. Des recettes traditionnelles se transmettent de génération en génération, épices colorées, riches et aromatiques arrivées dans des caisses en bois, ayant navigué à travers des mers et des océans lointains portant le goût des terres étrangères. Marseille est le point de départ de longs voyages dans le temps et dans l’espace, sans qu’on ait besoin de quitter les murs de la ville.

bouillabaisse-78546-1En parlant de la tradition culinaire marseillaise, la Bouillabaisse est sans aucun doute le thème principal. Simple mais aussi riche en saveurs et en arômes, la soupe de poisson incarne le mode de vie et la culture de la population locale depuis des temps reculés, quand la Bouillabaisse était cuisinée sur le bateau avec des restes invendus de la pêche quotidienne. Aujourd’hui, en se promenant dans le vieux port de la ville, tout le monde sera captivé par la vue des centaines de bateaux de pêche et leurs propriétaires, nettoyant avec soin leurs filets, magiquement figés dans le temps. Ce n’est pas le cas de la soupe, qui est devenue une spécialité provençale précieuse, préférée par petits et grands, pauvres et riches.

3154751988_171d43d3c9_o1Située “au milieu de la terre*”, la ville est un centre méditerranéen important qui unifie les goûts et les arômes des peuples de l’ancienne mer. Des tomates d’Italie, des olives d’Espagne, des pois chiches de Turquie, des fruits secs d’Algérie, de la viande de chèvre du Maroc, ce sont seulement un fragment des richesses qui font partie inséparable de la tradition de la cuisine locale. Frite ou cuite, sucrée ou salée, la Panisse marseillaise occupe une place importante dans la culture de la rue de Marseille. Souvent, la spécialité est servie avec une riche sauce de tomates mûres, avec une délicieuse huile d’olive, de l’ail frais, du thym ensoleillé et du basilic vert vif. Dans les nuits d’été chaudes et humides, les locaux préfèrent la spécialité, accompagnée du Pastis – l`apéro de Provence. L’apéritif caractéristique s’empare du monde pendant les “années folles”, quand les Américains riches redécouvrent la Provence, marchant sur les pas d’Hemingway et de Scott Fitzgerald. La boisson enchantée contient une riche palette d’herbes locales, trempées dans de l’alcool, dans des caves sombres. Souvent, les spécialités gastronomiques locales sont préparées avec une goutte de cet élixir d’or, en enrichissant le goût des plats et en leur donnant une teinte poivrée d`anis.

Alouette, gentille alouette

Alouette, je te plumerai

Je te plumerai la tête!

Alouette sans tête. La richesse des saveurs de Marseille est complétée par la partie nord de la France, atteignant le Royaume de Belgique. Selon l’Oiseau sans tête, ce plat de viande est brié à travers le prisme du sud – avec un riche arôme d’herbes provençales et une goutte de fleur d’oranger, préparée au feu lent, depuis longtemps, car vous n’êtes jamais pressé dans le Sud.

Le miel de la vie – de cette manière la cuisine provençale de Marseille peut être brièvement décrite. Bouquet riche de saveurs et d’arômes, récolté par les fleurs les plus ensoleillées et odorantes sur la Terre, accostée dans une poignée de terres sur la côte méditerranéenne. Le goût sucré de la vie en Provence. Chocolat, nougat, agrumes, anis et miel – Les Marseillotes. Une bouchée de tentation dans l`embouteillage.

„Bien que manger du miel est une très bonne chose, il y a un moment juste avant de commencer à manger qui est mieux“, dit Winnie l’ourson. A mon opinion le miel de la vie – c`est la cuisine marseillaise, et le moment, c`est Marseille et sa riche et incomparable atmosphère. Bienvenue!

*En latin “Mare Mediterranea” signifie littéralement une mer au milieu de la Terre.

Photos: Internet

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s